100 Jours, 100 mesures

Jalil El Outmani

16.12.201


Dans le cadre du programme d’urgence pour les cent premiers jours de travail du gouvernement, La jeunesse du PJD (Parti de la Justice et du Développement) lance une campagne pour recueillir les suggestions, les préoccupations, les questions, les aspirations des jeunes marocains

Pour atteindre ce but, une journée a été organisée par les composantes de la Jeunesse du PJD le dimanche 11 Décembre 2011 à Rabat encadrée par Mustafa El Khalfi, le responsable du programme électoral du Parti Justice et Développement.
Suite à cette réunion, Les cadres de la jeunesse du PJD se sont répartis à s’engager sur neuf axes, à savoir:

– Emploi
– Santé
– Éducation
– Valeurs
– Jeunesse
– Émancipation politique de la jeunesse
– Droits Humains & Médias
– Diplomatie parallèle des jeunes
– Sport, Art et Culture
Cette campagne a pour but de recueillir les idées et les propositions, en particulier celles qui remplissent les conditions d’urgence, du réalisme et la capacité à être mises en application le plus rapidement possible sans un coût élevé :

L’objectif est de créer la différence !

Donc, si vous avez des idées  ou des projets simples et constructifs, n’hésitez pas à laisser votre idée sur la partie des commentaires ou sur le lien suivant (Cliquer Ici)

Je commence :
Ma 1ère mesure :
Inscrire tous les marocains détenteurs de la Carte Nationale d’Identité, âgés de 18 ans sur les listes électorales.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

12 Réponses to “100 Jours, 100 mesures”

  1. Ahmed Slaoui Says:

    Le plus souhaitable, est que cette bonne initiative soit prise dans son vrai contexte,avec beaucoup de sérieux,et j’en suis sûr que le résultat ne sera que probant.

  2. Mehdi Temsamani Says:

    2eme Mesure :

    Mettre en place des fast track dans les administrations publiques, permettant aux citoyens désirant d’être servi en priorité par rapport aux autres mais à condition de payer un montant plus élevé pour ce service (Par ex: 150 Dh au lieu de 2o Dh). ceci permet des recettes importantes pour l’état et le citoyen, pressé pour ces papiers, est content.

  3. Ahmed Kachkach Says:

    Quelques suggestions :

    . Un *vrai* plan d’urgence pour sauver l’enseignement public (avec une démarche qualité pour les profs : basée sur les résultats de leur classe, etc.).

    . Une meilleure ouverture sur les systèmes éducatifs anglo-saxons (au lieu de se centrer que sur le système Français)

    . Lever le lobby anti-banques islamiques et créer un plan pour encourager la finance islamique au Maroc.

    . Essayer au max. de revoter la loi sur la déclaration du patrimoine des parlementaires pour rétablir la confiance des citoyens en leurs élus.

  4. Bouchra Says:

    Très bonne initiative, j’espère voir cela en application réel. Merci Jalil d’avoir partager cela avec nous. Et bon courage 🙂

  5. sarah saoud izem Says:

    3ème mesure : Ne pas localiser les politiques touristiques que sur 2 villes !! Essayer de donner l’image du Maroc Pluriel et non celle de Maroc=Marrakech !

  6. Filali Says:

    -Éducation: Il faut commencer par le haut vers le bas !
    Je m’explique, il faut tout d’abord, former des professeurs, des enseignants compétant et apte à s’adapter à un changement de programmes scolaires et universitaires.
    Le détachement du fait de gonfler les élèves et étudiants marocains par les informations, et passer à la formation et la ‘ construction ‘ de personnes qui sauront gérer leurs carrières par la suite.
    -Augmenter les Salaires des nouveaux professeurs ‘ bien formés ‘. A fin d’augmenter leur rentabilité, ce qui engendrera à long terme de bon élèves, du coup une bonne génération citoyenne, et cultivé ( ), ceci entraînera une productivité meilleurs ‘ des futurs salariés et entrepreneurs’ et c’est l’économie qui s’enrichira.
    -Création de grandes écoles de commerce au Maroc, recruter des professeurs internationaux en les motivant avec de bon salaires et primes, en attendant la formation de nos professeurs ( que je propose qu’elle doit être faite ailleurs pour bénéficier du savoir faire des autres pays ) a fin de donner une valeur ajoutée à l’économie marocaine aussi.
    -La réforme du programme scolaire surtout et le réunissage des différents fils de programme, au lieu d’avoir une centaine de livres, contentons nous d’un seul avec plus de rentabilité.
    Je tiens aussi à dire, payez les professeurs et les chercheurs, plus de ce que vous payer pour un footballeur.

  7. Filali Says:

    Réaliser aussi un suivit pour les enfants âgés de moins de 15 ans. Et les mettre dans l’obligation d’aller à l’école et aider leurs parents financièrement s’ils n’ont pas les moyens.

  8. Fadwa Nia Says:

    Une excellente initiative vraiment, c’est comme ca qu’on valorise notre jeunesse et tout citoyen qui porte de divers souhaits et suggestions pour le développement de sa terre mère.

    Il est claire que le fait d’intégrer et prendre en considération les avis du peuple c’est accorder le relét de la participation au sein du programme gouvernementale, ce qui est à mon humble sens beaucoup plus profond et complémentaire à la participation dans le smig de la citoyenneté qui est le VOTE.

    Parmi les 9 axes, je mettrais le poins sur trois, en urgence, la santé, l’éducation et l’émancipation de la jeunesse au coeur du domaine politique car c’est les pliés d’une société de valeurs et d’équilibre.

    Pour la santé, je suggéré autant que patriote de :

    – Mettre en cause l’état lamentable des hôpitaux, et essayer de les alimenter d’avantage.

    – Former des comités de contrôle de santé( implique le matériel et le personnel) dans les différentes régions du royaume

    Pour l’éducation :

    – Remettre les programmes vers un sens beaucoup plus pédagogique et adaptable aux élèves et aux étudiants et s’en passer de l’imitation ou je dirais même que de la traduction des autres programmes des autres pays .

    – Avoir plus un esprit de poursuite et déterminer des sanctions aux professeurs des universités publiques au cas ou ils galèrent, et perdent leur conscience professionnelle.

    Finalement pour l’émancipation des jeunes dans la politique :

    – Vu les incidents qui entravent jusqu’à maintenant le monde Arabe et bien le Maroc, il serait bien nécessaire de rendre la confiance au jeunes en ce qui concerne la politique car être citoyen c’est déjà faire de la politique, et ça serait agréablement enrichissant s’il y’aura un intérêt objective et basé sur le vrai sens de citoyenneté le civisme et le self-Control, et non sur le baratin et le matérialisme.

    Merci Jalil pour cet appelle.

  9. Filali Says:

    Droits Humains :
    -Sauvons d’abord la dignité d’un employé d’état, De monsieur le policier qui normalement veille sur notre sureté, puis monsieur le professeur qui travaille pour notre culture, aussi le Médecin qui sacrifie de longue années de sa vie au service du citoyen malade, au coursier qui passe sa journée debout.
    -Passons ensuite aux pauvres, aux démunis, qui doivent avoir les mêmes droits que les autres, droit à l’enseignement ‘ un vrai ‘, droit à l’accès aux services de santé, et ainsi de suite.
    -L’élaboration de nouvelles lois strictes contre le travaille des enfants.
    -Améliorer les conditions de vie de quelques villages ruraux.
    -Travailler plus sur la dignité du gouvernement face au secteur informel.
    -Aussi sur la dignité et l’honneur du peuple. On veut un respect réciproque, chacun à sa place.
    -Renforcer le rôle de la femme et des jeunes dans la vie citoyenne.
    -La proximité de l’administration des citoyens, et imposer le respect de ses derniers.

  10. EL BAYAD MEHDI Says:

    Intégrer d’urgence ces 3 matières dans l’éducation nationale à savoir:

    *L’éducation religieuse (Histoire des religions monothéistes et polythéistes, visite des lieux de culte de la ville: mosquées, synagogues, églises…, activités interconfessionnelles pour vivre la tolérance).

    *L’éducation civique (Connaître ce que veut dire la Démocratie, la politique, les institutions, la constitution, le vote, la gauche, la droite, les tendances politiques, l’histoire politique du Maroc sans censure, organiser des simulations où les élèves seront appelés à voter pour leur permettre de vivre la Démocratie).

    *L’éducation sexuelle (Il s’agit d’une urgence pour permettre à nos enfants de connaitre correctement leur corps et le corps du sexe opposé, les sensibiliser à respecter leur corps et le corps du sexe opposé, à en prendre soin, à les mettre en garde contre la pédophilie, le viol, le harcèlement, les IST…).

  11. hicham al bacha Says:

    ١ : دورات تكوينية في مجال حقوق الانسان وتأهيل بدني ، نفسي ولغوي لفائدة العمال والباشوات خصوصا منهم الدين عايشو حقبة الوزير ادريس البصري .
    ٢ : الاسراع في اخراج الادارة الالكترونية حيز الوجود ..
    ٣ : انشاء مكتب متخصص لتلقي شكاوى المواطنيين الدين تعرضو للظلم الواضح من القضاء ..
    ٤ : قرار للتكفل بمصاريف فترة البحت عن عمل لحاملي الشواهد العليا ( النقل ، الاقامة …) .
    ٥ : خلق لجنة متخصصة لمراجعة تكلفة الماء والكهرباء والخدمات الهاتفية قصد اعطاء تسعيرة حقيقية ..

  12. PJD: L’espoir avant la déception? « Ibn Kafka's obiter dicta – divagations d'un juriste marocain en liberté surveillée Says:

    […] de ce que pourrait annoncer un gouvernement décidé à tourner la page (un peu sur le mode des 100 jours, 100 mesures proposées par Jalil el […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :